1. Latest News
  2. Submit Press Release
  1. PR Home
  2. Latest News
  3. Feeds
  4. Alerts
  5. Submit Free Press Release
  6. Journalist Account
  7. PRNewswire Distribution

Humains&machines:quelle tâche est encore réservée à l’homme dans le secteur de la santé ?

L’humain et les machines : quelle tâche est encore réservée à l’homme dans le secteur de la santé ?

 
PRLog - Feb. 20, 2013 - Vilvorde, le 20 février 2013 – Alors que la cyber-santé et la télémédecine sont de plus en plus présents, quelles sont encore les activités qui requerront des interventions humaines à l’avenir, et quelles tâches seront automatisées grâce à la technologie et aux processus personnalisés. L’étude intitulée « L'humain et les machines », parrainée par Ricoh, sur l’importance du rôle humain dans les secteurs technologiques, indique que 92,5% des responsables de services de santé, biotechniques et pharmaceutiques dépendent davantage de la technologie aujourd’hui qu’il y a trois ans.

L’homme et les machines dans le secteur de la santé

Les principales conclusions intéressantes qui ressortent de l’étude :

-       La technologie joue un rôle crucial dans le secteur de la santé : 92,5% des responsables de service de santé déclarent qu’ils dépendent davantage de la technologie aujourd’hui qu’il y a trois ans.

-       Ils jugent positivement l’impact de la technologie : 70% estiment qu’au cours des dix dernières années, l’utilisation accrue de la technologie a permis à leur personnel d’être plus créatif.

-       Seuls 8% pensent que l’imagination ou l’intuition humaine est nécessaire à la gestion des dossiers des patients.

-       Les deux principaux challenges liés à l’utilisation de la technologie sont :

o    La technologie évolue plus vite que les processus internes qu’elle supporte

o    Les systèmes ne sont pas interconnectés entre eux au sein de l’organisation

La technologie stimule la créativité
La majorité des responsables (70 %) a déclaré que l’utilisation accrue de la technologie a permis à leur personnel d’être plus créatif pour développer des services, des médicaments et des produits. Cependant, l’intégration de la technologie continue à soulever de nouveaux défis pour améliorer les soins, les services et l’administration. D’après un tiers des répondants (35 %), une erreur informatique a augmenté les coûts d’exploitation de leur organisation au moins une fois  au cours des six derniers mois.

Le patient reste la priorité

L’évolution technologique ne signifie pas que des systèmes robotisés et des ordinateurs remplaceront l’humain dans les soins à long terme. En effet, les responsables de services de santé, biotechniques et pharmaceutiques considèrent que l’intuition humaine joue, et continuera de jouer, un rôle essentiel dans le diagnostic des patients (36%) et dans le développement des nouveaux traitements ou médicaments (32%). En revanche, seulement 5 % estiment que les professionnels de la santé devraient consacrer davantage de temps à la gestion des dossiers des patients et 8 % dans l’amélioration des processus administratifs.

Nécessité d’améliorer les systèmes

Les répondants s’accordent largement (65 %) pour dire que la technologie peut fournir des axes d’amélioration de l’efficacité. En ce qui concerne la technologie, le principal challenge du secteur de la santé vient du fait qu’elle évolue plus rapidement que les processus internes qui la supportent. D’après 38 % des répondants, ce challenge est renforcé par l’absence fréquente d’interconnexion entre les différents systèmes au sein d’une même organisation. Si la nécessité d’améliorer les processus est majoritairement reconnue dans le secteur de la santé, la majorité des répondants (78 %) reconnait que la technologie en soi, isolée, n’apporte que peu ou pas de valeur.

Explication

« Le facteur humain joue un rôle fondamental dans les services de santé. Mais il est tout aussi important de mettre en œuvre des processus innovants pour tirer profit des investissements technologiques. Grâce à l'intégration des systèmes de gestion des informations dans l'hôpital, le personnel médical peut accéder plus facilement aux dossiers des patients, consulter instantanément les résultats des analyses et des examens, envoyer directement les prescriptions aux pharmaciens, améliorant la rapidité et l’efficacité des soins », explique Eric Gryson, CEO de Ricoh Belgium et Luxembourg. « La technologie seule ne peut apporter de tels avantages mesurables aux services de santé. Le savoir-faire et l’intuition humaine sont indispensables pour répondre aux besoins des personnes. »

« L’automatisation réussie des processus critiques, tels que les dossiers des patients, nécessite bien plus que d’investir dans des outils numériques. Les processus innovants joueront un rôle essentiel pour garantir que les informations critiques sont saisies, intégrées et facilement accessibles 24 heures sur 24 au sein de l’organisation. Les processus automatisés supporteront la normalisation de la documentation, l’amélioration du partage des informations, la réduction des coûts administratifs et une meilleure protection de la confidentialité des patients », continue Eric Gryson.

Le plan d’action

Le plan d’action e-santé de la Commission européenne cite des exemples concrets des avantages obtenus par l’automatisation. Au Danemark, les coûts annuels ont pu être réduits de 120 millions et les médecins disposent de 50 minutes quotidiennes supplémentaires qu’ils devaient auparavant consacrer à des tâches administratives. En Italie, la réduction des coûts engendrée par la mise en œuvre de technologies d’information et de communication dans le secteur de la santé est estimée à environ 11,7 % des dépenses nationales de la santé (12,4 milliards €). Les gains réalisés grâce aux seules prescriptions numériques sont estimés à environ 2 milliards €.

« En privilégiant l’optimisation des processus, les professionnels de la santé peuvent se concentrer sur leur cœur de métier. Grâce à l’adoption de nouvelles technologies et de nouvelles méthodes de travail, ils réduisent un certain nombre de problèmes et diminuent le nombre de tâches administratives. Mais surtout, ils peuvent se concentrer sur ce qui est vraiment important pour eux et dès lors mettre au point des innovations efficaces pour les patients et améliorer les services de santé », conclut Eric Gryson.

Téléchargez le nouveau livre blanc « Focus sur les services de soins de santé » sur : http://thoughtleadership.ricoh-europe.com/befr/?utm_sourc...

Prenez part au débat à l’occasion de l’événement Technology Frontiers (http://www.ricoh.be/fr/a-propos-ricoh/marque-sponsoring/s...) les 5-6 mars 2013.

--- End ---

Click to Share

Contact Email:
***@bluechilli.be Email Verified
Source:blue chilli
Location:Belgium
Industry:Health, Technology
Tags:ricoh, Sante, machine, technologie, etude
Shortcut:prlog.org/12083535
Verified Account Email Address
Verified Account Phone Number

Disclaimer:   Issuers of the press releases are solely responsible for the content of their press releases. PRLog can't be held liable for the content posted by others.   Report Abuse

Latest Press Releases By “

More...

Trending News...



  1. SiteMap
  2. Privacy Policy
  3. Terms of Service
  4. Copyright Notice
  5. About
  6. Advertise
Like PRLog?
9K2K1K
Click to Share